Tourisme : Aucune vacance pour la propreté !

Tourisme : Aucune vacance pour la propreté !

Les vacances d’été débutent et les départs en congés approchent à grands pas !

Les vacanciers seront encore nombreux cette année à se rendre dans des établissements hôteliers et résidences de vacances. En 2018, la France a enregistré un record : 90 millions de touristes internationaux accueillis et un chiffre d’affaires en progression de 6 % !

Un nouveau référentiel a été mis en place afin d’offrir aux vacanciers, toujours plus nombreux, des lieux de villégiatures propres et sains répondant à leur besoin.

Un nouveau référentiel pour aider les vacanciers !

La qualité́ des hébergements se fait en fonction des demandes des voyageurs et des pratiques internationales. Si on connaît bien le système de classification par étoiles de l’hébergement touristique, référence de sélection pour la clientèle française et internationale, le Syndicat National des Résidences de Tourisme a également précisé de nouvelles règles. C’est au travers d’un arrêté du 10 avril 2019 que les nouvelles normes de classement pour les résidences de tourisme ont été publiées.

Les critères de classement sont établis en 3 chapitres : équipements, services clients et accessibilité et développement durable.

Les notions de propreté et d’état général des hébergements et des parties communes font partie intégrante de ce classement. Celui-ci tient également compte des nouvelles attentes de la clientèle en matière de confort (espaces, équipements…) et de services (connectivité, accueil…).

Ce référentiel est un guide indispensable. Il permet aux exploitants de valoriser les investissements qu’ils réalisent pour renforcer l’attractivité́ de leur offre.

En vacances… mais toujours exigeants !

Ils ont beau être en vacances, les français ne relâchent pas pour autant l’attention qu’ils portent à la propreté des lieux qu’ils occupent !

Dans l’étude « Les Français et la Propreté », réalisée par Onet avec Ipsos, ces derniers déclaraient, de façon spontanée, être particulièrement vigilants vis-à-vis de la propreté. 98 % estiment que c’est important dans les restaurants et 97 % dans les hôtels.

Pour ces établissements, la propreté est aussi un enjeu de service et de différenciation. Ainsi, 49 % des interrogés ont déjà renoncé à manger dans un restaurant par manque d’hygiène ou de propreté du lieu. De même, ils sont 22 % à avoir renoncé à dormir à l’hôtel pour les mêmes raisons.

Que ce soit au travail, en vacances, à l’école ou dans leur loisir, les français s’entendent à dire que la propreté est fondamentale dans leur quotidien.