# Les hyper-sensibles : qui sont-ils ?

Les hyper-sensibles entretiennent un rapport « angoissé » avec les notions d’hygiène et de propreté.

En France, ils représentent 24% des salariés* et travaillent majoritairement dans des bureaux partagés mais fermés.

Les mauvaises, odeurs, les toilettes sales, les poubelles qui débordent : autant de choses qui les rebutent franchement !
Par contre, nettoyer, très peu pour eux : ce n’est pas leur rôle mais celui des agents d’entretien.

Ils sont persuadés que la propreté joue un rôle-clé sur leur motivation, leur niveau de stress et sur l’ambiance au travail.

Quelle est la bonne attitude à adopter si vous avez affaire à ce type de profil ?

Si vous avez affaire à ce profil, rien de grave, rassurez-vous !

Ce type de collègue ne communique pas sa contrariété liée à des situations de non propreté. Cela peut avoir de vraies conséquences sur sa motivation et ses performances. Idéalement, vous devez anticiper les situations qui peuvent être source d’inconfort pour lui/elle.

Son crédo

JE NE DIS RIEN MAIS N’EN PENSE PAS MOINS !!

Pour aller plus loin et découvrir votre profil propreté au travail (hypersensible, bon élève, exigeant, pragmatique, détaché), faites votre quiz !

Et découvrez les trucs et astuces pour mieux vivre ensemble la propreté en entreprise.

*Source Etude IPSOS pour Onet -Avril 2018 – 1 000 salariés de 18 à 65 ans